Dr Thierry CODRIDEX | Orthodontiste - 37 Rue des Minimes - 42300 ROANNE - 04 77 71 36 25

Dr Thierry CODRIDEX

ORTHODONTISTE - ROANNE (42300)
Notre CabinetL'orthodontie

Actualités

Dormir la bouche ouverte est mauvais pour la santé dentaire…

Le saviez-vous ? Dormir en ayant la bouche ouverte favorise l’apparition des caries…

Si l’on dort la bouche ouverte, c’est que notre corps préfère respirer par cette voie. Seulement, en respirant ainsi,  la bouche est asséchée, et la salive manque. Et c’est cette dernière composante qui est primordiale…  La salive joue un rôle protecteur important sur les dents. Lorsqu’elle manque, les dents ont le champ libre et vont pouvoir s’attaquer à la denture et aux gencives.

Ce sont des chercheurs néo-zélandais qui ont prouvé ce lien entre les caries et le fait de dormir la bouche ouverte : en mesurant l’acidité de la bouche d’une dizaine de personnes en bonne santé générale et bucco-dentaire durant leur sommeil, ils se sont rendu compte que, parmi les dormeurs, ceux qui dormaient la bouche ouverte présentaient un taux de pH plus acide que les autres. Et lorsque le pH est trop acide, l’émail des dents est touché.

Pour savoir si vous dormez régulièrement la bouche ouverte, un indice ne trompe pas : si, au réveil, votre bouche est sèche, il existe de fortes probabilités pour que vous soyez concerné. Afin de réduire ce comportement, il est possible de changer ses habitudes : éviter de dormir sur le dos et préférer dormir sur le côté ou le ventre par exemple. Egalement, penser à purifier l’air de la chambre : en effet, celle-ci peut présenter de nombreux acariens et bactéries, qui peuvent finir directement dans votre bouche si vous respirez par là.

Source : RTL

Attention aux sucres cachés !

Les sucres sont présents partout… c’est en tout cas ce que montre une étude réalisée par l’organisme 60 Millions de consommateurs, qui a analysé pas moins de 192 aliments du quotidiens, sucrés… et salés ! Sucre blanc bien sûr, mais aussi « maltose », « dextrose », ou encore « sirop de glucose-fructose », le sucre apparait sous de nombreuses appellations, et qui peut passer facilement inaperçu pour les consommateurs.

Ainsi, en comparant deux produits, on peut plus facilement se rendre compte de l’importance de ces sucres cachés. Par exemple, en ce qui concerne l’apéritif, il y a autant de sucres contenus dans un paquet de cacahuètes salés que dans des crackers : des sucres ajoutés par les fabricants, sous le nom de sirop de glucose-fructose, sucre et extrait de malt d’orge.

Dans les sauces pour crudités, les appellations « light » sont trompeuses : tandis qu’elles seront plus légères en graisses, elles seront cependant plus sucrées afin d’ajouter du goût.

Les pizzas achetées en grande surface contiennent également énormément de sucre, et cela provient essentiellement de la quantité de pâte présente dans le produit fini : l’amidon contenu dans la farine de blé se dégrade en petits sucres retrouvés en grande quantité dans la pizza.

En ce qui concerne les glaces et sorbets, les apparences sont également trompeuses. En comparaison, les sorbets contiennent bien plus de morceaux de sucre par boule que les glaces « crémeuses ».

Enfin, les boissons gazeuses sont évidemment des bons exemples de présence de sucre : avec édulcorant ou non, ces boissons contiennent énormément de sucre (environ 4.5 morceaux pour un verre de 25cl).

Attention donc aux appellations : le sucre peut avoir de nombreux noms différents, et peut se repérer si l’on étudie plus en profondeur les étiquettes des produits !

Source : 60 Millions de Consommateurs

Comment lutter contre la mauvaise haleine ?

La mauvaise haleine, ou « halitose » est, à 70%, du  à une cause bucco-dentaire. De manière générale, l’halitose est fréquemment due à des bactéries présentes dans la bouche, qui vont transformer des protéines alimentaires en sulfurés volatiles. Une gingivite, une parodontite, voire des caries peuvent être à l’origine, tout comme de mauvaises habitudes alimentaires.

Pour lutter contre la mauvaise haleine, le chirurgien-dentiste commencera déjà par traiter la maladie buccale si elle existe. Un détartrage, une prise en charge des caries et de la parodontite peut ainsi permettre de diminuer l’halitose.

Au quotidien, il s’agira surtout de renforcer l’hygiène bucco-dentaire, en respectant voire dépassant les recommandations de 2 brossages minimum par jour, pendant 3 minutes. Le brossage de la langue est également vivement conseillé !

Enfin, certains aliments favorisent le développement de la mauvaise haleine. En supprimant l’ail, les oignons, l’alcool, ou encore en réduisant la consommation de tabac, on peut également réduire l’halitose !

Source : Futura sciences

Nos Vidéos

Le Docteur Thierry CODRIDEX vous propose quelques vidéos afin d’en apprendre plus sur les traitements orthodontiques.

Horaires d'ouverture

Secrétariat :

Du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Consultations du Dr CODRIDEX :

Mardi, Mercredi et Vendredi de 10h à 19h

Consultations du Dr PERRIER-JACOB :

Lundi, Mercredi et Jeudi de 10h à 19h

Coordonnées

Cabinet d’orthodontie des MINIMES
37 Rue des Minimes
42300 ROANNE
Tel. 04 77 71 36 25

Les sourires de demain se préparent aujourd’hui, Bienvenue dans l’avenir

Drs CODRIDEX et PERRIER-JACOB